Réunion du 9 Janvier 2006
avec M Fort

Maire de Villevieille


Présents : M Fort, M Zanello (ASSV).

Sujet : Nous avons fait le point sur de nombreux sujets


Les fouilles :

L'exposition se prépare, M. Monteil résout les aspects techniques, le montage financier auprès du Conseil régional, Conseil général, DRAC, se poursuit.

En ce qui concerne la création d'un lieu permanent d'exposition, cela reste hypothétique. Nous avons proposé le château d'eau. C'est un espace important, facile à sécuriser et vide, de plus il est voisin de la zone de fouilles. Celui-ci étant propriété du syndicat intercommunal, le maire me dit de contacter le président Serge Toubas.

Il devient de plus en plus indispensable de trouver une solution. Notre territoire communal étant exceptionnellement riche sur le plan archéologique, son développement impose des fouilles au fil des nouveaux projets, le nombre d'objets découverts s'amplifie, la connaissance de notre histoire s'affine, un lieu de mémoire s'impose........

Le mur et le grillage du couchant :

Nous demandons encore qu'une solution plus esthétique soit tentée à l'occasion de cet incident. M le maire pense qu'on pourrait en discuter avec le propriétaire de la clôture. Nous rappelons la fragilité des murs de soutènement du boulevard de ceinture.

Les rues du village :

L'aspect technique est assez avancé, une réunion du conseil définira les lignes principales, après cela, M le maire promet une réunion plus large pour présenter le projet.

L'ensemble sera réalisé de façon progressive, et débuterait par un premier axe nord-sud/est-ouest à partir de

la place de la Parisienne - rue de la Coustourelle - rue de l'horloge - rue du Château.

Nous avons demandé qu'une réflexion soit menée pour faire disparaître les cages de compteurs déparant les façades, d'autres solutions existent. Nous préférons que l'on prenne le temps mais que la réalisation soit de très bonne qualité. M le maire précise que ce sera long et cher. Aucune avancée sur l'aménagement du terrain des Aires.

Nous avons proposé de remplacer les lavandes du Fer à cheval, nous ferons appel aux bonnes volontés pour nous aider. Nous avons demandé à M le maire d'intervenir auprès des propriétaires de la nouvelle maison voisine, pour qu'ils habillent de pierre le mur de clôture qui dépare cet endroit où ASSV et Mairie avaient fait du bon travail.

Pondres-Champion-la Carrière-Font-Bouisse :

Les projets du Château de Pondres et de Champion avancent. Nous serons attentifs aux risques liés à l'archéologie. Nous sommes satisfaits que le projet de station de lagunage, le long de la route d'Alès, semble abandonné, on privilégierait un raccordement à la station Villevieille-Sommières. M le maire affirme que seuls 16 lots assez grands et d'habitat individuel sont prévus. Aucun projet de réouverture de la carrière n'est déposé à ce jour. Là aussi nous sommes préoccupés de la préservation du village de Font-Bouisse.

Le PLU :

La zone de développement urbain reste cantonnée à La Truque (en dehors des 16 lots programmés à Pondres, elle est liée à la finalisation de l'exutoire pluvial. La zone du lavoir pourrait se développer dans le futur, si une modification du PLU était engagée. Nous avons demandé que la perspective des Rocs et le sentier piétonnier qui la borde soient préservés. Une enquête publique autour du PLU aura lieu fin 2006 vraisemblablement. La date étant cependant difficile à préciser.

La Costerelle :

Aucune réponse à la demande de lotissement déposée en Mairie n'a été délivrée à ce jour. Maître Gras, avocat mandaté par l'historien Pierre Clément, va demander une réponse officielle quand au devenir de ce dossier. Nous avons redit l'importance pour l'archéologie nationale et pour notre histoire locale de ce terrain. Il serait inadmissible que les règles de protection des vestiges soient transgressées. Nous avons demandé au maire de chercher à déplacer la constructibilité de ce terrain.